Dimanche 28 octobre 2012 7 28 /10 /Oct /2012 10:24

Pour beaucoup de généalogistes, les actes d'état-civil et autres registres paroissiaux suffisent. Ils regorgent certes d'informations mais parfois, il nous manque un petit quelque chose pour débloquer une branche. On utilise alors les archives notariales, mais là non plus, ce n'est pas toujours la source qu'il nous faut.

 

Vous vous souvenez peut-être de mon article sur les Lombard, ces ancêtres réticents à se dévoiler. Après avoir continué à explorer les registres paroissiaux, je trouvais en 1728 à Pertuis le mariage de Nicolas Lombard et de Jeanne Julien. Mais voilà, je suis resté bloqué à Nicolas Lombard fils d'Antoine Lombard et d'Anne Ginies et mes recherches ascendantes dans lesdits registres jusqu'en 1693 ne me donnèrent rien. Je conclus provisoirement qu'Anne Ginies était d'un autre village et que le couple s'y était marié.

Mais alors, comment trouver le lien avec le fameux Salomon Lombard qui avait eu, jadis, un différend avec la commune de la Tour d'Aigues?

 

Lors de ma dernière exploration aux archives départementales de Vaucluse, je farfouillais dans les archives judiciaires et tombait sur l'acte dont voici la première page:

 

http://img341.imageshack.us/img341/5237/dsc01023ds.jpg

Cliquez pour agrandir

 

Il nous apprend que le 21/05/1735 fut rendu un jugement qui se basait sur le contrat de mariage d'Etienne Lourd et de Catherine Lombard. Lors de ce contrat, Salomon Lombard et Louise Martin, ont constitué à leur fille Catherine une dot de 500 livres payable en plusieurs fois. Mais à la date donnée pour le dernier versement, Salomon Lombard n'avait pas les moyens de payer. Il offrit donc une terre à la place. Cependant, Catherine Lombard décéda et ce, ab intestat, ce qui fit que ses plus proches parents héritèrent de ses biens, à savoir Louise Lombard fille de feu Joseph frère de Catherine, Simon et Anne Lombard frère et soeur de Catherine, et... un certain Nicolas Lombard fils de feu Antoine, ce dernier frère de Catherine. Le jugement rendu concerne le partage de la dot de Catherine Lombard entre les héritiers.

 

On y apprend non seulement ce démêlé judiciaire, mais aussi tout l'arbre généalogique de la famille Lombard à savoir:

I. Salomon Lombard épouse Louis Martin dont,

1. Catherine Lombard (décédée) épouse Etienne Lourd

2. Joseph (décédé) qui suit en II

3. Simon

4. Anne

5. Antoine (décédé qui suit en III)

II. Joseph dont

1. Louise

III. Antoine dont:

1. Nicolas

 

Tout cet arbre généalogique reconstitué à partir d'un seul acte est le fait de l'utilisation d'autres archives que les classiques registres paroissiaux et d'état-civil et il m'a permis de décoincer une branche. Alors, n'attendez-pas et plongez dans ces registres. N'hésitez pas non plus à me faire part de vos trouvailles dans les archives judiciaires.

Par Thomas - Publié dans : Archives et vieux papiers
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Sacrés Ancêtres sur Twitter

Sacrés Ancêtres sur Facebook

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés